Le Vol de l’Histoire : Comment l’Europe a imposé le récit de by Jack Goody

By Jack Goody

Une fois encore, comme hier à propos de los angeles famille en Europe ou de los angeles position de l'écriture dans notre civilisation, Jack Goody vient perturber l. a. ronde des historiens emportés par leurs certitudes. À l. a. query soulevée par l'anthropologue britannique, on devine déjà ce qu'argueront les esprits chagrinés par cette interpellation d'exigence : comparaison n'est pas raison. Or, c'est bien de cela qu'il s'agit.

La query ? C'est le "vol de l'histoire", c'est-à-dire l. a. mainmise de l'Occident sur l'histoire du reste du monde. À partir d'événements qui se sont produits à son échelle provinciale, l'Europe a conceptualisé et fabriqué une représentation du moveé toute à sa gloire et qu'elle a ensuite imposée au cours des autres civilisations.

Le continent européen revendique l'invention de l. a. démocratie, du féodalisme, du capitalisme de marché, de los angeles liberté, de l'individualisme, voire de l'amour, courtois notamment, qui serait le fruit de sa modernisation urbaine. Plusieurs années passées en Afrique, particulièrement au Ghana, conduisent Jack Goody à mettre aujourd'hui en doute nombre d'"inventions" auxquelles les Européens prétendent, sous les plumes de Fernand Braudel, Joseph Needham ou Norbert Elias notamment, alors que ces mêmes éléments se retrouvent dans bien d'autres sociétés, du moins à l'état embryonnaire.

Économiquement et intellectuellement parlant, seul un écart relativement récent et temporaire sépare l'Occident de l'Orient ou de l'Afrique. Des différences existent. Mais c'est d'une comparaison plus rapprochée que nous avons besoin, et non d'une competition tranchée entre le monde et l'Occident, au seul revenue de ce dernier.

**

Show description

Read Online or Download Le Vol de l’Histoire : Comment l’Europe a imposé le récit de son passé au reste du monde PDF

Similar french_1 books

Additional info for Le Vol de l’Histoire : Comment l’Europe a imposé le récit de son passé au reste du monde

Example text

Cette étroitesse les conduit souvent à affirmer sans preuve aucune, de manière implicite ou explicite, le caractère unique de l’Occident. Plus j’ai examiné d’autres facettes de la culture eurasiatique, plus je me suis familiarisé avec certaines parties de l’Inde, de la Chine et du Japon, et plus m’est apparue la nécessité de comprendre l’histoire et la sociologie des grands États ou grandes « civilisations » eurasiatiques comme autant de variations mutuelles. Et c’est précisément ce que des notions telles que le despotisme asiatique, l’exception asiatique, la différence entre les formes de rationalité ou, plus généralement, de « culture », rendent impossible.

Certains ont affirmé que telle était la volonté de Dieu, du Dieu chrétien. Et nombreux sont ceux qui persistent aujourd’hui encore dans cette idée. Comme l’ont souligné certains auteurs, il importe d’expliquer cette domination. Mais les explications qui rapportent le phénomène à des causes primordiales, telles que les facteurs raciaux ou culturels, ne sont satisfaisantes ni sur le plan théorique, ni d’un point de vue empirique puisque l’écart a été tardif. Et nous devons nous garder d’interpréter l’histoire de manière téléologique, c’est-à-dire d’interpréter le passé à partir du présent, en projetant rétrospectivement la supériorité contemporaine sur les époques antérieures, et cela en des termes souvent plus « spirituels » qu’il n’est légitime.

Ce sont là des domaines dans lesquels la question de l’histoire culturelle s’est vu assigner, de la part des spécialistes occidentaux, un cadre très étroit. Au reste, c’est une chose, lorsqu’on traite de l’Antiquité et de l’essor de l’Occident, que de négliger les petites sociétés auxquelles s’intéressent les anthropologues, mais passer sous silence les grandes civilisations de l’Asie ou les catégoriser comme « États asiatiques » soulève un problème beaucoup plus grave qui exige que soit reconsidérée, outre l’histoire de l’Asie, celle de toute l’Europe.

Download PDF sample

Rated 4.73 of 5 – based on 23 votes