Discours preliminaire by Jean le Rond d' Alembert

By Jean le Rond d' Alembert

"Discours préliminaire de l’Encyclopédie" par Jean le Rond d'Alembert. Jean le Rond d'Alembert était un mathématicien, philosophe et encyclopédiste français (1717-1783)

Show description

Read or Download Discours preliminaire PDF

Best other social sciences books

The reading of theoretical texts: a critique of criticism in the social sciences

Within the examining of Theoretical Texts writer Peter Ekegren makes use of advancements inside of literary feedback, philosophy, and significant concept to reclaim this examine for the social sciences and to light up the ways that diverse readings of a unmarried textual content are created and defended.

Scientific Management: Early Sociology of Management and Organizations (The Making of Sociology)

This quantity includes 3 works initially released individually as store administration (1903), the rules of medical administration (1911) and Testimony earlier than the precise condo Committee (1912). Taylor aimed toward lowering clash among managers and employees by utilizing clinical suggestion to strengthen new rules and mechanisms of administration.

Collected Papers II: Studies in Social Theory

In different places 1 we have been occupied with basic features of the query how guy can understand his fellow-men. We analyzed man's subjective reviews of the opposite and located in them the root for his knowing of the Other's subjective strategies of recognition. The very assumption of the lifestyles of the opposite, notwithstanding, introduces the measurement of intersub­ jectivity.

Extra resources for Discours preliminaire

Sample text

Mais autant qu'il est permis d'en juger, les langues dans cette premiere origine, destinées à l'usage le plus pressant, ont dû être fort imparfaites, peu abondantes, et assujetties à bien peu de principes certains ; et les arts ou les sciences absolument nécessaires pouvoient avoir fait beaucoup de progrès, lorsque les regles de la diction et du stile étoient encore à naître. La communication des idées ne souffroit pourtant guere de ce défaut de regles, et même de la disette de mots ; ou plûtôt elle n'en souffroit qu'autant 33 Discours préliminaire de l'Encyclopédie qu'il étoit nécessaire pour obliger chacun des hommes à augmenter ses propres connoissances par un travail opiniâtre, sans trop se reposer sur les autres.

La poësie qui vient après la peinture et la sculpture, et qui n'employe pour l'imitation que les mots disposés suivant une harmonie agréable à l'oreille, parle plûtot à l'imagination qu'aux sens ; elle lui représente d'une maniere vive et touchante les objets qui composent cet univers, et semble 40 Discours préliminaire de l'Encyclopédie plûtôt les créer que les peindre, par la chaleur, le mouvement, et la vie qu'elle sait leur donner. Enfin la musique, qui parle à la fois à l'imagination et aux sens, tient le dernier rang dans l'ordre de l'imitation ; non que son imitation soit moins parfaite dans les objets qu'elle se propose de représenter, mais parce qu'elle semble bornée jusqu'ici à un plus petit nombre d'images ; ce qu'on doit moins attribuer à sa nature, qu'à trop peu d'invention et de ressource dans la plûpart de ceux qui la cultivent : il ne sera pas inutile de faire sur cela quelques réflexions.

Et quelle différence réelle y a−t−il entre une tête remplie de faits sans ordre, sans 45 Discours préliminaire de l'Encyclopédie usage et sans liaison, et l'instinct d'un artisan réduit à l'exécution machinale ? Le mépris qu'on a pour les arts méchaniques semble avoir influé jusqu'à un certain point sur leurs inventeurs mêmes. Les noms de ces bienfaiteurs du genre humain sont presque tous inconnus, tandis que l'histoire de ses destructeurs, c'est−à−dire, des conquérans, n'est ignorée de personne.

Download PDF sample

Rated 4.58 of 5 – based on 25 votes