Dictionnaire amoureux de la montagne by Frédéric Thiriez

By Frédéric Thiriez

• Description : Un éloge passionné de l. a. montagne, mêlant expériences vécues, sensations, lectures et rencontres avec des adeptes de ce milieu.

Show description

Read or Download Dictionnaire amoureux de la montagne PDF

Similar french_1 books

Extra resources for Dictionnaire amoureux de la montagne

Example text

Chevauchant sept Etats – France, Italie, Suisse, Allemagne, Liechtenstein, Autriche, Slovénie –, les Alpes sont l’emblème de la montagne « européenne » : des contrastes magnifiques et riches, mais une communauté d’histoire qui trempe le caractère et nourrit la solidarité, une belle histoire de conquêtes, pour le meilleur et pour le pire. Le meilleur ? L’aventure extraordinaire de l’alpinisme*, d’une exploration sportive mais d’abord scientifique et naturaliste, conduite par des pionniers fraîchement sortis des universités suisses ou de l’emblématique Alpine Club anglais.

Le matériel se précise : corde, crampons, piolets, lunettes noires… Et la passion résiste aux drames. Première catastrophe au mont Blanc en 1820. Une caravane organisée par le conseiller du tsar de Russie, le Dr Hamel, accompagnée de douze guides, est ensevelie par une avalanche en vue du sommet. Trois disparus, les guides Balmat, Tairraz et Carrier. Leurs restes seront retrouvés quarante ans plus tard en bas du glacier des Bossons. Un des rescapés, le guide Marie Couttet, appelé par la police à identifier ce qu’il restait des corps, reconnaîtra formellement la main de Pierre Balmat et s’écriera : « Je n’aurais jamais osé croire qu’avant de quitter ce monde il me serait donné de serrer encore une fois la main d’un de ces braves camarades52… » Malgré cette catastrophe, le mont Blanc attirera toujours plus de « voyageurs » en quête d’aventure ou de gloire.

Trois corps ne seront jamais retrouvés. Il y avait évidemment trop de monde en même temps sur l’ice fall. Parce qu’il fallait faire vite pour équiper le passage. Parce que les cordées, qui avaient payé (cher) pour grimper, étaient impatientes. Parce que tout le monde a intérêt à ce que les clients soient contents… Marc Batard* accuse : l’Everest est devenu « une boîte à fric6 ». Sur place, c’est la consternation. Puis la « grève » : par solidarité avec leurs camarades, mais aussi pour protester contre les maigres réparations qui leur sont proposées par le gouvernement népalais (300 euros par famille), les porteurs et guides plient leur tente et quittent le camp de base.

Download PDF sample

Rated 4.51 of 5 – based on 15 votes